Back to top

Un dossier pédagogique pour les JEP 2020

Journées européennes du patrimoine 2020

Malgré la situation de crise sanitaire, la 37e édition des Journées européennes du patrimoine a bien été au rendez-vous cette année. À cette occasion, le Syndicat mixte Canigó Grand Site (SMCGS) a organisé, samedi 19 septembre, une découverte des paysages remarquables du site classé du massif du Canigó, à travers une randonnée à pied jusqu’au site de la Pinosa (Valmanya), haut lieu de l’histoire minière du massif et symbole de la Résistance locale contre le nazisme durant la 2ᵉ Guerre mondiale.

Une vingtaine d’enseignant.e.s s’est lancée de bon matin sur les traces de l’ancienne ligne de chemin de fer de la Pinosa, que nous avons atteint depuis le Col de Palomeres. Taillé à flanc de montagne à 1200 mètres d’altitude environ, ce sentier, parsemé de vestiges miniers, traverse une belle hêtraie. Daniel BAUX, maire de la Bastide et vice-président du SMCGS, a dévoilé au fur et à mesure les secrets de la montagne avec des commentaires aussi rigoureux que spontanés, qui ont été très appréciés par tous les participant.e.s. Arrivés à la gare de Repalona, nous avons emprunté le chemin muletier sur des terrasses qui mène, par le cirque de Roca Gelera, jusqu'à la Pinosa.

Placées cette année sous le thème « Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie », le SMCGS en a profité pour présenter publiquement l’édition d’un dossier pédagogique sur l’industrialisation à partir de l’exemple des mines de la Pinosa. Il a été présenté par ses auteurs : Marc VILAR, professeur agrégé d’histoire-géographie en charge du service éducatif de l’Hospice d’Ille – Vallée de la Têt et Rubén MOLINA, chargé de mission Patrimoine au SMCGS. Établi en partenariat avec l’Éducation Nationale, ce dossier, en français et en catalan, a été réalisé dans le cadre du projet PYRFER, cofinancé à hauteur de 65 % par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020).

Les enseignants attentifs aux explications de Daniel Baux / SMCGS