Back to top

Itinéraires paysagers

L’intégration des communes des balcons et du piémont au sein du Smcgs dès 2014, couplée aux travaux du plan de paysage, ont mis en exergue l’opportunité de structurer et valoriser la position de belvédère de ces entités. En résulte l’intention de mettre en place plusieurs itinéraires paysagers pédestres, équestres, VTT et cyclo-touristiques reliant les principaux belvédères des balcons nord, des balcons sud et du piémont par les points de vue répétés qu’ils offrent sur le massif du Canigó et sur le littoral méditerranéen.

A l’instar des boucles « Tours et ronde du Canigó » mises en place par le Conseil départemental avec l’appui du Smcgs, les itinéraires qui ont et seront mis en place d’ici 2024 sont les suivants :

Le Tour de Santa Anna, à l’est du massif, sur le piémont correspondant au massif des Aspres. Il s’effectue en trois jours à travers 42 km de sentiers et a été pensé sous forme d’étapes permettant aux différents publics de composer leur parcours en fonction de leur niveau de pratique, du temps dont ils disposent, de leurs envies et de l’offre d’hébergement existante. L’itinéraire, entre plaine et haute montagne, en forêt méditerranéenne, gagne à plusieurs reprises en altitude afin d’offrir des panoramas remarquables sur la Méditerranée et sur les pics qui se détachent abruptement des crêtes des collines alentours. Santa Anna permet de découvrir les différents hameaux et villages pittoresques qui ponctuent la boucle et un patrimoine architectural roman exceptionnel, expliqué aux usagers dans un dépliant disponible dans les offices de tourisme. En 2018, l’aménagement se poursuit avec la réalisation d’un panneau d’accueil au prieuré de Serrabona, ainsi que l’installation de trois tables d’orientation en demi-couronne, dont une au château de Belpuig et deux au sommet de Santa Anna dels Quatre Termes.

Carte du tour de Santa Anna / SMCGS

Sur les balcons nord, est envisagée la mise en place d’itinéraires pédestres, équestres, VTT, cyclo-touristiques et routiers reliant les villages et lieux emblématiques tels que Força Réal, Caladroy ou le prieuré de Marcèvol. Valorisant le patrimoine de l’ancienne frontière du Traité de Corbeil, les nombreux points de vue et les producteurs locaux (vins, oliviers, amandiers…), ce projet est en cours de réalisation et s’inscrit dans la mise en œuvre du programme Interreg Med Emblematic, prévoyant la mise en place d’éco-itinéraire(s) illustrant les fondements de la « dimension emblématique » du site. Il se déclinera en deux volets :

  • un itinéraire panoramique cyclo-touristique et routier : alternatif au corridor routier de la RN116, ce projet peut rapidement devenir un itinéraire-bis très qualitatif pour les cyclistes ou automobilistes en quête de découverte. Il sera notamment proposé comme « Escapade nature sans voiture » solution de tourisme durable mise en oeuvre par le réseau des Grands Sites de France ;
  • un itinéraire pédestre : développé sous forme de desserte en peigne, en appui sur les gares de la ligne TER Perpignan – Villefranche-de-Conflent (1€), permettant une itinérance d’un à quatre jours sans émission de gaz à effets de serre.

Sur les balcons sud, il est possible de mettre en valeur les belvédères et les portes d’entrée du Grand Site de France que sont le Coll d’Ares, Coustouges, Saint-Laurent-de-Cerdans ou encore Serralongue, dans le cadre du tour pédestre du Haut Vallespir existant ou d’une itinérance cyclo-touristique à développer en articulation avec la voie verte transfrontalière Pirinexus. Dans ce cadre, seront mis en place dès 2018, les tours transfrontaliers du Costabona.