Back to top

Fêtes de la St Joan : bilan positif

Une trobada festive et conviviale

Sous une météo clémente, la Trobada del Canigó, célébrée le week-end avant la St Joan a tenu toutes ses promesses. Près de 400 personnes ont convergé, à pied pour l’immense majorité d’entre eux, vers le refuge des Cortalets pour acheminer au sommet de la montagne sacrée des Catalans leur fagot de bois. Dans une ambiance chaleureuse, chacun, jeunes et moins jeunes a pu vivre pleinement cette expérience culturelle. Nul doute que l’installation, pour la première fois, d’un feu central devant le refuge autour duquel se sont succédés castell, chants et musique traditionnelle, a largement contribué à donner à la fête cette convivialité saluée par les participants.

 

Une regeneració de la flama sous un ciel étoilé

Conservée toute l’année au Castillet et à St Michel-de-Cuixà, la Flama del Canigó, acheminée à pied dans une lampe tempête jusqu’au pic, a été régénérée le 22 juin à minuit. Dans la nuit étoilée du solstice d’été et avec une vue nocturne surplombante sur la plaine du Roussillon, plus de 300 personnes ont gravi le pic pour écouter, aux douze coups de minuit, le message de la flamme lu par l’Omnium Cultural. Chacun a ainsi pu récupérer la flamme régénérée pour la redescendre en vallée dans la perspective des feux de la Sant Joan, le 23 juin.

 

Dans les deux cas, le Syndicat mixte Canigó Grand Site, en charge de la gestion, préservation et valorisation du massif, piémont et balcons du Canigó, se félicite de l’attitude positive et bienveillante des participants, ayant fait preuve de responsabilité et de respect envers le site classé. Des bases solides pour envisager l’édition 2020 sous les meilleurs hospices dans le respect de la tradition !

Feu central devant le refuge des Cortalets à la Trobada 2019 / SMCGS